L’isolation d’une maison par l’extérieur représente des avantages économiques, puisqu’elle permet de réduire les factures liées au chauffage et à la climatisation. En outre, elle est avantageuse sur le plan écologique. En effet, en réduisant votre consommation d’énergie pour le chauffage et la climatisation, vous réduisez votre empreinte carbone. Cependant, vous pouvez encore aller plus loin dans la réduction de votre empreinte carbone en ayant recours à l’isolation écologique.

Qu’est-ce que l’isolation écologique?

Le concept de l’isolation écologique consiste à utiliser uniquement des matériaux écologiques pour la mise en œuvre des travaux. Les isolants écologiques proviennent essentiellement de fibres végétales ou animales. Pour rappel, les isolants non-écologiques sont issus de fibres minérales comme les laines de roche ou encore les laines de verre, mais aussi de synthèse comme le polystyrène. L’utilisation des isolants écologiques permet aussi de réduire la production de déchets sur le chantier, lors de sa mise en œuvre. De plus, ils peuvent être recyclés lorsqu’ils sont en fin de vie. Voyons maintenant quels sont les isolants écologiques les plus utilisés.

Quelques exemples d’isolants écologiques

Selon la configuration de votre maison, vous aurez le choix entre de nombreux types de matériaux écologiques. Voici quelques-uns de ceux qui sont les plus souvent utilisés :

– Le béton de chanvre : celui-ci est obtenu à partir de bois de chanvre. Il affiche une performance thermique hors du commun. On l’utilise souvent dans l’isolation des maisons, des murs et des cloisons. Il peut aussi être utilisé pour la fabrication de dalles. Mais dans ce cas, il doit ensuite être recouvert d’un plancher en bois.

– Le parpaing en bois naturels : d’un point de vue esthétique, ce matériau présente le même aspect que le béton. Mais la grande différence, c’est que le parpaing en bois naturel est beaucoup plus léger. En effet, il pèse cinq fois moins lourds. Par ailleurs, sachez que ce produit n’a fait son apparition que très récemment (à la fin des années 90, plus précisément en 1999).C’est un matériau très intéressant, puisqu’en plus de présenter une bonne isolation thermique et acoustique, il est très facile à poser. De plus, il présente une très bonne résistance au feu et aux charges.

– La ouate de cellulose fait aussi partie des isolants écologiques les plus utilisés. Ce matériau résulte du recyclage de papiers et de journaux. Au cours du recyclage, ils subissent des traitements qui les rendent ininflammables et antifongiques. Ils doivent aussi subir un traitement antimoisissure. Son premier atout est sa grande résistance thermique. Sinon, les techniques de pose les plus souvent utilisées pour ce matériau sont l’épandage et l’insufflation mécanique.

– De nos jours, la brique monomur rencontre aussi un grand succès. Elle est essentiellement utilisée dans les constructions en neuf. Ce qui explique sa grande performance thermique, c’est que, lors de la cuisson de l’argile, on y ajoute des microbilles. Ces dernières vont fondre et augmenter considérablement la quantité d’air contenu dans la brique. Notons toutefois que ce matériau coûte un peu plus cher que les autres. Mais rassurez-vous, il en vaut la peine puisqu’il présente un excellent investissement sur le long terme.

ISOLATION D’ALBERT : votre spécialiste de l’isolation écologique

Si vous souhaitez réaliser une isolation écologique de votre habitat, vous devez faire appel à des spécialistes, car sa mise en œuvre est complexe et requiert des compétences spécifiques. ISOLATION D’ALBRET fait partie des spécialistes de ce type de travaux. L’entreprise met à votre service une équipe compétente, qualifiée et capable de vous fournir des prestations de qualité. Située au ZAC croix de Lugat, – 47200 – Saint-Pardoux-du-Breuil, l’entreprise ISOLATION D’ALBRET maîtrise à la perfection les travaux d’isolation écologique.