Actuellement des milliers de forêts sont menacées. Pour lutter contre leurs destructions, suivez ces quelques conseils.

Faites attention aux déchets

-Évitez de jeter vos déchets n’importe où. Utilisez des bacs à ordures ou des sacs.

-Faites des gestes écologiques en ramassant les ordures qui traînent un peu partout.

-Quand vous quittez un endroit, essayez de le remettre dans l’état où vous l’aviez trouvé lors de votre arrivée.

Respectez les sentiers

-Marchez sur les sentiers réservés pour la marche. Cela permettra à d’autres arbrisseaux de pousser et aux vieux de se régénérer.

-L’écosystème forestier dépend de la spécificité du sol, c’est-à-dire de l’humus. Celui-ci est composé de matières organiques favorables à la croissance des arbres.

Évitez l’introduction d’espèces invasives

-Faites attention à l’apport d’espèces qui est en dehors de son aire de répartition naturelle. Cela va causer la disparition de sa biodiversité. Les espèces invasives puisent dans son aire d’introduction les ressources essentielles pour leurs croissances. Ils vont donc nuire au développement des espèces locales.

-Si votre maison se trouve à proximité d’une forêt ou d’un boisement réservé, évitez de planter dans votre jardin des espèces étrangères. Ces grains ont un effet néfaste sur la forêt.

Faites attention aux incendies de forêt 

Suivez bien les instructions des gardes forestiers concernant la gestion et la prévention d’incendie.

-Lors de vos campements, vérifiez bien s’il reste encore quelques étincelles de feu pour éviter la propagation des flammes.

-Enlevez fréquemment les arbres morts et secs. Ils donnent un accès facile au feu et augmentent le risque d’incendie. Cette action va protéger la biodiversité et limiter le volume de bois combustible.

­-Participez à des surveillances d’incendie avec les gestionnaires forestiers. Aidez-les dans leurs projets en créant des pistes d’accès aux réserves d’eau pour faciliter le travail des pompiers en cas d’incendie.

-Informez-vous des situations météorologiques et forestières des territoires exposés aux menaces. Vous saurez l’état hydrique des végétaux. Évitez de faire des actions qui peuvent déclencher des incendies.

– Vous pouvez aussi investir dans la mise en place des moyens de surveillance terrestre et aérienne contre les flammes. Ces équipements détectent plus facilement le départ du feu et permettent une intervention plus rapide.

-Agissez selon les mesures de débroussaillement prescrites par le code forestier en cas de construction d’infrastructure comme les autoroutes, les lignes électriques,etc. Ces codes permettent la réglementation de l’emploi du feu.

-Pour éviter les incendies de grande ampleur, les forestiers français doivent accentuer leurs efforts en termes de dynamisme de gestion et de prévention.

Nourrissez-vous autrement

-La plus grande cause de la déforestation est reliée à l’agriculture animale. Alors, consommez moins de produits d’origine animale. Votre corps peut bien répondre aux besoins nutritionnels même si vous vous nourrissiez seulement d’aliments d’origine végétale, mais cela doit être équilibré.

Changez vos moyens de transport

-Marchez plus souvent ou faites plus de vélo. Vous limitez ainsi la libération de CO2. En ce qui concerne le vélo, vous avez le choix entre les modèles simples ou électriques. Pour plus de praticité, vous pouvez également prendre des vélos taxis.

– Exigez des transports publics améliorés et des meilleures infrastructures pour vélos dans votre région.

Limitez l’exploitation de la forêt

-Évitez les exploitations minières à grande dimension : extraction du cuivre, des diamants, etc. Ces activités endommagent l’écosystème spécialement les techniques de production minière « à ciel ouvert » qui provoquent un grave déboisement. 

-Arrêtez l’exploitation d’or qui cause une pollution de mercure nuisible à l’écosystème. Ce type de pollution est difficile à traiter.

Limitez  la demande mondiale d’huile de palme. Elle fait partie des variétés de produits utilisés pour la cuisine et pour les cosmétiques ainsi que pour le biocarburant. Ainsi, son exploitation fait partie des principales causes de la déforestation. Ses conséquences sont dévastatrices et ne peuvent être ignorées. 

-Vous devez acheter moins et faire plus de réparations. Optez pour des produits durables. Partagez et échangez les produits en bois dont vous n’avez plus besoin. Essayez de trouver des produits déjà utilisés avant de vous décider à en acheter des neufs. Pour les nouveaux produits, assurez-vous qu’ils sont de sources durables.

Pratiquez le recyclage. Cela permet de protéger l’environnement et de préserver les ressources. Recycler permet également d’améliorer l’image de votre entreprise et votre image auprès de votre entourage. En outre, il contribue à la création d’emploi. Essayez de puiser le moins possible des ressources terrestres. Cela donnera aussi des avantages aux générations futures.